Maman et son bébé

Maman célibataire : quelles sont les aides ?

Plus de deux millions de familles sont monoparentales actuellement. A la tête de la plupart d’entre elles sont des femmes. Selon les statistiques, presque le tiers des mères célibataires vivraient sous le seuil de la pauvreté. Il faut savoir que des aides financières ont été mises en place pour aider les mères célibataires. Les Aides pour maman célibataire concernent aussi la garde des enfants quand elles sont au travail. Découvrez les diverses aides disponibles pour les mères célibataires dans la suite de cet article.

Les aides financières pour les mamans solo

La configuration de la famille n’est pas importante pour pouvoir bénéficier des allocations familiales ainsi que le complément de libre choix d’activité. Ces aides financières sont disponibles auprès de la CAF. Il existe aussi d’autres aides qui sont plus généreuses pour les familles monoparentales. C’est le cas de l’allocation de logement familiale, l’aide personnalisée au logement et de l’allocation de rentrée scolaire. Une mère célibataire peut aussi bénéficier du complément de libre choix du mode de garde. Pour les soins santé, la Sécurité sociale octroie l’aide à l’acquisition d’une complémentaire maladie. Un calcul préférentiel est prévu aux parents isolés pour le revenu de solidarité active. Il y a aussi l’allocation de soutien familial qui est allouée, dans le cadre d’une séparation, en cas de non-paiement de la pension alimentaire.

Autres aides pour maman célibataire à découvrir

Maman et son bébéIl existe aussi des aides financières que la Caisse d’allocation familiale peut accorder pour les parents solos qui ont un budget plutôt fragile. Il s’agit par exemple du prêt non-remboursable pour les achats de première nécessité. Il y a aussi l’allocation de soutien familial qui ne tient pas compte des revenus de la mère célibataire. Cette dernière peut aussi, en cas de nécessité, prétendre une allocation pour les vacances. Il y a aussi la prime de Noël, son montant varie selon que vous percevez ou non le RSA. Pour les mamans célibataires qui mènent une vie précaire, il y a aussi la Croix-Rouge qui peut les aider, avec un panier repas par exemple. Les mères célibataires bénéficient aussi d’une fiscalité réduite, plus précisément d’une demi-part fiscale en supplément. Elles peuvent aussi bénéficier d’une réduction de la taxe d’habitation. Dans ce contexte encore, les mères célibataires sont prioritaires pour les logements sociaux. Pour qu’elle puisse allez travailler, Pôle emploi peut aussi octroyer une aide à la garde d’enfants pour parents isolés.

Pour les mères célibataires ayant un revenu modeste, il y a la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant, en abrégé PAJE. Elle est allouée par la CAF et ce, depuis la grossesse jusqu’à a ce l’enfant ait 3 ans.  A la naissance de l’enfant, la mère célibataire peut bénéficier de la prime à la naissance. Il s’agit d’une aide financière versée en une seule fois quand le bébé a 2 mois. Chaque mois, la mère solo a aussi droit à l’allocation de base et ce, jusqu’à ce que son enfant ait 3 ans. Pour pouvoir s’occuper de l’enfant jusqu’à ses 3 ans, la mère célibataire peut aussi prétendre un congé parental tout en touchant une allocation. Au moment du retour à la vie professionnelle, la mère célibataire peut aussi demander un complément libre choix Mode de Garde.

Pour pouvoir prétendre aux aides familiales classiques, la mère célibataire doit remplir les mêmes conditions que les autres parents. Par contre pour les aides dédiées aux parents isolés, le montant peut changer selon l’âge de l’enfant. Les aides financières sont accordées tant que l’enfant demeure à la charge de sa mère et tant que celle-ci soit célibataire. Autrement dit, certaines des allocations ne seront plus versées si la mère venait à se remarier, se pacser ou tout simplement en concubinage.